Présentation

Sissi la bien-nommée Elle ne ressemble ni à Romy Schneider ni à Elisabeth 1re d’Autriche, mais pour bâtir du rêve, elle se lève vers quatre heures du matin.
La passion de Sissi est née quand elle habitait la Seine et Marne. Un jour elle s’est confectionné un habit de marquis pour assister à un bal masqué donné par des amis. Il ne sera porté que le temps d’une fête ou d’un gala. Car les costumes de Sissi sont oniriques comme les songes d’une nuit d’été.
Même si elle se montre modeste, elle parle en connaisseuse.   
Avec un C.A.P. de mécanicienne, elle a travaillé pendant vingt ans dans la confection pour femmes. Elle faisait des robes, des jupes et des chemisettes à la chaîne.


« Maintenant je fais mes robes par plaisir. Ce n’est plus une servitude, je les confectionne au gré de mes envies. Elle me font rêver ».

Dans son atelier, Sissi travaille.
Une fois les croquis fait, elle s'amuse avec. En fait d'amusement, il s'agit de la véritable création des costumes.
Elle coupe et bâtit sur ses mannequins au son de la musique médiévale.